Retour à Midgar

Final Fantasy VII dans sa version originale de 1997 est un de mes jeux préféré.

D’abord extatique en voyant les premières images, j’ai vite déchanté en apprenant que ce remake était découpé en épisodes. Et le premier épisode ne contient que Midgar qui représente environ 3 heures dans le jeu de Playstation 1. Soit une multiplication par 10x du temps passé… pour un jeu vendu 70€ et avec une durée de vie annoncée de 30h. Est-ce que Squaresoft a décidé de nous vendre un DLC honteusement étalé comme le Hobbit produit par Peter Jackson ? Une seule manière de le savoir… reprendre du service dans le SOLDAT !

FF7 remake - Cloud face au réacteur Mako de Midgar
Cloud face à un réacteur Mako en HD. Un rêve de gosse devenu réalité.

Des graphismes extraordinaires

Difficile toutefois de bouder son plaisir en voyant les premières images. Les détails, l’animation des personnages et la beauté des environnements sont souvent à couper le souffle. Le plus incroyable, c’est de parvenir à respecter autant le jeu original tout en le transformant autant. La musique aide bien évidemment mais il faut reconnaître que le nouveau système de combat est astucieux. Mêlant RPG et temps réel, il fonctionne bien même si on perd un peu en précision ce que l’on gagne en divertissement. Et cette mise en scène renouvelé sert parfaitement les graphismes spectaculaires offert par le jeu

Le système de combat novateur est un point fort du remake

L’ennui à l’horizon

La partie graphique est à l’honneur mais que dire des longueurs de la narration et l’absurdité de la plupart des nouvelles situations et lignes de dialogue. Manette en main j’ai souvent trouvé le temps long … et surtout quel dommage pour la nouvelle génération de joueurs de devoir endurer ça. Clairement le découpage en épisode gâche le plaisir en ralentissant la narration et en forçant le jeu à proposer un gros final à la fin de l’épisode en lâchant ni plus ni moins que Sephiroth, que l’on ne rencontrait qu’à la fin de 3 CD en 1997 !

FF7 Remake n’est pas une complète purge, il y a beaucoup de choses intéressantes mais par rapport au jeu d’origine qui était à sa sortie une expérience de 60 heures toujours satisfaisante, la comparaison est cruelle.


On peut s’ennuyer mais au moins le cadre est magnifique

🤔Bien, sans plus

Magnifique réalisation servit par un système de combat jouissif et le plaisir de redécouvrir et d’approfondir la relation avec Avalanche… mais les longueurs d’écriture et le format épisodique peinent à rendre ce jeu aussi mémorable que son ainé.